Embaucher un.e apprenti.e

Vous vous sentez concerné.e par la formation et la transmission ? Embaucher un.e apprenti.e vous permet d'accueillir un.e futur.e professionnel.le au sein de votre librairie et de l'accompagner tout au long de sa formation.

Pour intégrer une formation en alternance au sein de L’École de la Librairie, les apprenti.e.s doivent être accepté.e.s par L’École dans un premier temps, et trouver une entreprise dans un deuxième temps. Si vous rencontrez un.e candidat.e qui vous plaît, il convient donc de prendre contact au plus vite avec nous, afin de vous assurer que la procédure de recrutement a été correctement engagée.

Les conditions d'embauche

Photo de la Librairie La Ruche rayon littérature française

Le maître d’apprentissage et son apprenti.e

L’apprenti.e : il ou elle a maximum 29 ans révolus au début de l’apprentissage. Il ou elle a été reçu.e en entretien par L'École et son projet de formation a été validé au préalable.
Le ou la maître d’apprentissage : il ou elle a 2 ans d’expérience dans le métier ou il ou elle a 1 an d’expérience et possède un diplôme relevant du domaine professionnel.

Le contrat

Le contrat d’apprentissage est conclu pour couvrir la durée de la formation (1 ou 2 ans).
Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier par lequel vous vous engagez à :
• verser une rémunération calculée sur le SMIC, déduction faite des abattements tenant à l’âge.
• assurer à un.e jeune une formation professionnelle méthodique complète, dispensée pour partie en entreprise et pour partie à L'École de la Librairie.
Le contrat doit être conclu par écrit sous peine d’être déclaré nul et requalifié en contrat de travail de droit commun.

Grille des salaires en apprentissage

Grille des salaires en apprentissage

Combien me coûte mon apprenti.e ?

Un.e apprenti.e est rémunéré.e au pourcentage du SMIC, en fonction de son âge et de la durée de son contrat (voir image ci-contre).
En parallèle, une aide est versée chaque mois par anticipation de la rémunération par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) aux employeurs d’apprenti.e.s en Brevet Professionnel et à compter du début d’exécution du contrat. Cela ne s’applique pas à la Licence Professionnelle. Si le contrat est rompu, l’aide est versée jusqu’au dernier mois effectif du contrat.
Montants annuels pour les employeurs d’apprenti.e.s en Brevet Professionnel :

  • 4 125 € maximum pour la 1ère année d’exécution du contrat
  • 2 000 € maximum pour la 2ème année d’exécution du contrat

Mesures exceptionnelles annoncées à destination des entreprises

Aide exceptionnelle à l’embauche d’apprenti.e.s pour tout contrat conclu avant le 30 juin 2022 :

  • 5000€ pour un.e apprenti.e mineur.e et 8000€ pour un.e apprenti.e majeur.e pour la première année d’exécution du contrat.
  • Pour le brevet professionnel et la licence professionnelle.
  • Pour les entreprises de moins de 250 salariés sans conditions.

L’aide exceptionnelle à l’embauche se substitue la première année à l’aide unique.

Les démarches pour enregistrer le contrat

Nous vous accompagnons dans l’élaboration du contrat en vous fournissant le Cerfa pré-rempli et la convention de formation conclue entre la librairie et L’École.
Vous devrez alors transmettre ces documents à l’OPCO, de façon dématérialisée, dans les 5 jours suivant le début du contrat (nous nous en chargeons quand cela est autorisé par l’OPCO).
L’OPCO dispose de 20 jours pour se prononcer sur la prise en charge financière à compter de la réception du contrat. Il vérifie les conditions requises pour la prise en charge financière de la formation. En cas d’accord, l’OPCO dépose le contrat par voie dématérialisée auprès des services du ministère en charge de la formation professionnelle, et en avertit votre librairie et L'École.
Attention ! Le silence de l’OPCO dans le délai de 20 jours vaut rejet d’enregistrement du contrat. Dès lors, l’apprenti.e se voit contraint de quitter l’entreprise.

Le bénéfice de l’aide unique aux employeurs est subordonné au dépôt du contrat d’apprentissage par l’OPCO auprès du ministère chargé de la formation professionnelle. L’OPCO est donc votre principal interlocuteur sur le sujet.